Tartare d’algues au chou rouge

Quelle saison pour cette recette ?

Toute l’année car les algues ne sont pas un produit saisonnier 

Concernant le chou rouge : hiver et début de printemps ; mais vous pouvez remplacer le chou rouge par un autre légume en fonction des saisons (courgettes en petits dés pour l’été par exemple!) ou consommer votre tartare nature !

Où trouver vos algues ?

  • Chez votre poissonnier tout simplement ! Et oui les algues les moins chères et les plus fraîches seront à coup sur chez votre poissonnier habituel, n’hésitez pas à lui demander car bien souvent il les jettera si vous ne les prenez pas.

  • En boutique bio → il se vend des mélanges d’algues (en paillettes comprenant souvent de la dulse, nori, wakame et laitue) ou des sachets d’une algue unique.

  • Vente en ligne  sur le site : http://www.biocean-algues-marines.com : voici par exemple un producteur d’algues marines alimentaires et biologiques déshydratée au kilo. Permet d’allier qualité et prix moins élevé qu’en boutique bio

Principales vertus naturopathiques de cette recette

Les algues possèdent une très grande richesse de composants nécessaires à notre organisme :

  • vitamine C → favorise l’absorption intestinale du fer, pouvoir détoxifiant…

  • vitamine E → protection du foie, rôle dans la fécondité (mobilité des spermatozoïdes)

  • antioxydants → lutte contre l’acidification de notre corps et donc son vieillissement

  • source de fibres → effet rassasiant, protège le système cardio-vasculaire, favorise le transit

  • source d’iode → aide à la synthétisation des hormones thyroïdiennes.

Au delà de ces nombreux apports, l’algue est une source de protéine végétale fiable contenant les 8 acides aminés essentiels de l’organisme permettant au corps de fabriquer des protéines.

Elle s’inscrit donc parfaitement dans un régime végétarien ou végétalien ainsi que dans un régime omnivore, permettant ainsi de varier le type de protéines consommé.

Liste des ingrédients pour 4 personnes

Et comment faire avec tout cela ?

  • 50 g d’algues déshydratées ou fraîches aux choix : nori, wakamé, dulce, laitue, ou un mélange en paillettes

  • 50 gramme de chou rouge cru ou tout au légume de saison (courgettes râpées en été par exemple pour remplacer le chou!)

  • 1 échalote ou oignon

  • 3 gros cornichons

  • 1 petit ail

  • Le jus d’un citron
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre

  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja (par exemple, du Tamari)

  • Un peu de poivre ou de mélange de baies

Couper finement les cornichons, l’ail et échalote en petits morceaux (ou mixer avec un mini hachoir).
Mélanger tous les ingrédients ensemble dans un saladier.

Si les algues sont déshydratées elles vont se réhydrater avec l’huile d’olive et les ingrédients.
Rectifier l’assaisonnement si besoin en fonction de vos goûts personnes (plus ou moins d’acidité).
Réserver au frais le temps de la réhydratation (compter une quinzaine de minutes) ;

Comment consommer le tartare d’algues ?

Appréciant particulièrement le goût du tartare d’algues au chou rouge, je le déguste nature comme une salade, en entrée de repas.
Néanmoins, ce tartare d’algue peut également se consommer en apéritif sur des crackers ou une feuille d’endive ou de salade.

Il peut également venir rehausser le goût de wrap ou servir d’accompagnement sain à un burger maison en remplacement des frites ou tout autre plat !

Positivement et naturellement vôtre,

Emilie

Tartare d’algues au chou rouge

Articles similaires